(Fr) Chamber Music - Ballaké Sissoko et Vincent Segal

(Fr)

En duo, c’est aussi et surtout avec les oreilles – le premier véritable instrument du musicien – que tout se joue. Cet art de la conversation basé sur l’entente et l’attention à l’autre, Ballaké Sissoko et Vincent Segal le poussent à son plus haut degré de justesse dans Chamber Music.

L’album dont est issu ce concert n’aurait pu être que le témoignage d’une brève rencontre placée sous le signe du métissage des cultures. C’est heureusement bien plus que cela. Pour l’un comme pour l’autre, il n’était pas question de précipiter les choses. « C’était important d’apprendre à se connaître musicalement, précise le musicien malien. Pendant pas mal de temps, on s’est retrouvé chez Vincent à chaque fois complicité petit à petit. Aujourd’hui, quand on joue, on se comprend sans même se parler... » (Ballaké Sissoko). que j’étais à Paris, on a aussi donné quelques concerts. On a construit notre complicité petit à petit. Aujourd’hui, quand on joue, on se comprend sans même se parler... » (Ballaké Sissoko).

(Fr) Date de publication: 2 May 9, 2015