(Fr) Exposition | La Naissance des Beaux-Arts :du Grand Siècle à la Révolution Chefs-d’œuvre des collections des Beaux-Arts de Paris

(Fr)

La nouvelle exposition du Musée de Shanghai met à l’honneur la tradition artistique française et son évolution par le prisme des chefs-d’œuvre des collections des Beaux-Arts de Paris (École nationale supérieure des  beaux-arts de Paris). Elle regroupe plus de 80 pièces : des peintures et des sculptures, des livres et des maquettes, dont une vingtaine de tableaux du musée du Louvre. Du Grand siècle à la  Révolution, de Louis XIV à Napoléon, les collections des Beaux-Arts de Paris éclairent d’une façon magistrale l’histoire de l’art français, ce  qu’on appelle « l’école française » depuis la formation de l’art classique jusqu’à l’émergence du romantisme ; à l'occasion des 55 ans de  l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la  Chine, cette exposition marque la première venue en Chine de  chefs-d’œuvre du patrimoine culturel et artistique français, depuis Nicolas Poussin jusqu’à Ingres en passant par Fragonard. 

 

Cours du mûrier des Beaux-Arts de Paris 

Source : Photo personnelle 
 

Située aujourd’hui sur les quais de la Seine, face au Palais du Louvre, l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris trouve ses fondements dans l’Académie royale de  peinture et de sculpture créée en 1648 par le Roi-Soleil. Pendant plus d’un  siècle, cette grande institution d’État forma les grands maîtres  français en peinture, sculpture et gravure, avant d’être dissoute sous  la Révolution en 1793 et de renaître en tant qu’« École nationale des beaux-arts » au début du XIXe siècle.  

Dirigée par Charles Le Brun (1619-1746)  à ses débuts, l’Académie royale de peinture et de sculpture a développé  une pédagogie fondée sur le dessin académique, l’étude des maîtres  anciens et modernes - chefs-d’œuvre de l’art occidental, de l’art grec à  la Renaissance italienne ; le parcours des jeunes artistes était rythmé  par les concours, les séjours à Rome et les expositions au Salon situé au Louvre. La renommée  grandissante de l’institution et la qualité de son système d’enseignement en fit le modèle européen voire mondial des différentes académies et Écoles des beaux-arts.  

 

Portrait de Charles Le Brun 

Nicolas de Largillière (1656—1746)

https://exhibit.artron.net/ 

 

Retracer l’histoire de l’Académie royale jusqu’à la création de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, c’est comprendre les  relations complexes qui existèrent entre le pouvoir et les arts, et la  manière dont les artistes contribuèrent à l’évolution de la société. Ce  récit permet également de saisir l’influence majeure que ces institutions ont exercée sur la scène artistique mondiale, notamment en Chine. En effet, au début du XXe  siècle, de nombreux artistes chinois célèbres s’y sont formés avant de  favoriser à leur retour le développement d’une éducation artistique  fondée sur le modèle français. Parmi ces artistes, on peut citer Xu Beihong, Lin Fengmian, Pan Yuliang, Wu Guanzhong, Wu Fading, Chang Shuhong, Yan Wenliang et Lü Sibai.  L’exposition « La Naissance des Beaux-Arts » a pour ambition de  présenter aujourd’hui au public du Musée de Shanghai la part la plus  précieuse de ce qu’avaient pu voir alors les jeunes élèves chinois à  l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris.  

 

Erasistrate découvrant la cause de la maladie d'Antiochus 

Jacques-Louis David(1748—1825)

https://art.rmngp.fr 

 

Pour  retracer ces trois siècles de l’histoire de l’art français,  l’exposition explore neuf thèmes à travers un parcours chronologique : 

- La Renaissance : aux origines de l’art français 

- L’Académie royale de peinture et de sculpture au service du Roi-Soleil 

- La naissance de l’artiste moderne 

- Le corps humain ou l’art face à la science 

- L’archéologie et la poétique des ruines 

- L’exubérance artistique de l’aristocratie 

- Le renouveau de la peinture héroïque au siècle des Lumières 

- Art et Révolution, de David à Ingres 

- De l’Académie royale à l’académisme

 

Informations pratiques 

Du 5 novembre 2019 au 9 février 2020  

Ouvert du mardi au dimanche, de 9h à 17h

 (16h dernière entrée)  

 

Musée de Shanghai  

201 Renmin Avenue, Huangpu district  

 

(Fr) Date de publication: 8 November 5, 2019